Onomichi, préfecture de Hiroshima

Onomichi, entre Okayama et Hiroshima sur la Mer Intérieure, au cachet naturel remarquable, appréciée par les artistes tel Ozu qui en ont fait leur ville de prédilection
voyage onomichi Au XIIème siècle, Onomichi fut désignée "port du riz" car cette denrée servait au paiement des taxes à l'empereur Go-Shirakawaen.
Grâce au commerce avec la Chine, Onomichi devint un centre économique prospère au XIVème siècle. A cette époque, de nombreux temples et sanctuaires furent construits grâce aux dons de riches marchands. Durant la période Edo, les navires "kitamaebune" que l'on pourrait traduire par "les vaisseaux naviguant vers le nord" reliant la région du Kansai (Osaka) et l'île de Hokkaido favorisèrent son développement économique ainsi que celui des villes voisines.
Onomichi a aussi été une source d’inspiration de nombreux écrivains au début du XXème siècle et de cinéastes japonais. Ozu avec son "Voyage à Tokyo" a fait connaître cette ville dans le monde entier.D'après le British Film Insitute, ce le long métrage figure par les 3 plus grands films de tous les temps.
onomichi lanterne Après Kyoto, Onomichi est la ville au plus grand nombre de temples anciens au km². Plus d'un vingtaine en parfait état car ils n'ont pas connu les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale.
Nous n'allons pas énumérer la liste de tous les temples mais seulement vous en présenter 2 d'entre eux.
- le Senkoji de couleur vermillon, fondé en 806, est entouré d'un belvédère d'où l'on peut admirer les îles de la Mer Intérieure. Son parc est le point de départ de "Bungaku no komichi", littéralement "le petit chemin de la littérature" appelé ainsi en mémoire aux nombreux écrivains qui ont séjournés à Onomichi. Comme de nombreux étudiants, vous pourrez y acheter des "omamori" (portes bonheurs) qui apportent "Réussite dans ses études et aux examens".
- le temple Saikokuji érigé au VIIIème siècle, célèbre pour ses sandales de paille géantes déposées à l'extérieur chaque année pour chausser le géant Nio-Sama afin de se concilier ses faveurs.
La ville conserve plusieurs rues intactes de maisons japonaises anciennes ou de bâtiments publics notamment la Onomichi Ginko (banque) et la Chambre de Commerce, toutes 2 transformées de nos jours en musées.

onomichi ramen En bord de mer, vous découvrirez le quartier commerçant Hondori. Vous y trouverez de très, très nombreux restaurants de « ramens » (spécialité de nouilles fraîches). Celles de Onomichi sont différentes de celles que vous pourriez apprécier à Tokyo ou ailleurs. Ne soyez pas surpris de voir des centaines de personne attendre leur tour devant l’entrée de ces restaurants. N’hésitez pas à faire la queue comme eux afin de déguster ce plat garni d’oignons coupés menu, de légumes et agrémenter d’une belle tranche de porc. Vous ne trouverez pas 2 Japonais partageant le même avis concernant le goût de ces nouilles d’Onomichi.

Comment se rendre à Onomichi ?
onomichi ramen Ligne JR Sanyo (utilisation du Japan Rail Pass possible) au départ de Kobe, d'Okayama ou de Hiroshima. Entre Mitsugana et Mihara où se situe Onomichi, vous serez séduit par la beauté des paysages et pourrez admirer une magnifique vue sur la Mer Intérieure.
(1) Pour plus d'informations, cliquez sur les adresses suivantes : Site officiel de la ville d'Onomichi , cinéaste Ozu
Pour plus de renseignements, veuillez nous contacter par courriel boite mail à l'adresse : info@voyage-japon-nta.com

retour home

Mentions Légales, Conditions de vente du JR-PASS, Plan du site

Copyright NIPPON TRAVEL AGENCY Co.,LTD. All rigths reserved.